Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Campus Vox : la voix conservatrice des universités françaises
Campus Vox : la voix conservatrice des universités françaises

12 mars 2020

Temps de lecture : 3 minutes

Accueil | Veille médias | Campus Vox : la voix conservatrice des universités françaises

Campus Vox : la voix conservatrice des universités françaises

Campus Vox : la voix conservatrice des universités françaises

C’est le dernier-né de la « conservatosphère » : Campus Vox est en ligne depuis fin janvier de cette année 2020. Bâti sous la houlette de Xavier Nicolas, il se fait fort, comme son nom l’indique, de diffuser l’information depuis les campus étudiants de toute la France.

Invasion des intersectionnels

Mais que se passe-t-il dans les uni­ver­sités qui vaille la peine d’être porté à l’attention du pub­lic ? Sinon l’invasion des « com­bats inter­sec­tion­nels » générale­ment importés du monde anglo-sax­on. Genre, race, assig­na­tion, raci­sa­tion, indigéni­sa­tion sont les nou­veaux mots d’ordre des syn­di­cats autre­fois de gauche qui croient avoir trou­vé là leur légitim­ité, sur fond de mou­ve­ment #MeToo.

Xavier Nico­las, étu­di­ant, a passé quelques mois aux États-Unis avec la bourse Toc­queville, et c’est là qu’il a pu con­stater de visu non seule­ment l’épidémie d’idées décon­struc­tion­nistes sur les cam­pus, mais encore la riposte qu’avaient mise en place les con­ser­va­teurs améri­cains, notam­ment avec le média Cam­pus reform. De là lui est venue l’idée, ren­tré en France, de lancer un média équiv­a­lent : avec une plate­forme web légère, quelques caméras et surtout des cor­re­spon­dants dans toutes les uni­ver­sités de France, il a créé ce média orig­i­nal dans l’Hexagone, qui se pro­pose d’inverser à terme la dom­i­na­tion idéologique dans les facs.

Un média pour les étudiants fait par des étudiants

Cam­pus Vox, c’est donc un média réal­isé par et pour les étu­di­ants, où s’entrecroisent analy­ses, tri­bunes, micro-trot­toirs et reportages au plus près des préoc­cu­pa­tions estu­di­antines. Mais c’est aus­si un moyen d’alerter le reste de la France sur ce qui se passe dans les facs, où la gauche libérale lib­er­taire (aidée par les antifas), quoiqu’en déshérence au niveau nation­al, ne désarme pas : au con­traire, s’exaspère, devient de plus en plus hargneuse, voire total­i­taire. Cam­pus Vox c’est dans ce sens « une plate­forme de sig­nale­ments et d’in­for­ma­tions sur les dérives du monde uni­ver­si­taire », comme le note Valeurs actuelles.

Xavier Nico­las « veut pouss­er les étu­di­ants à sor­tir du silence sur les dérives qu’ils con­sta­tent dans leurs fac­ultés ». Il le pré­cise sur son site : « Cam­pus Vox est un média en ligne qui réper­to­rie les atteintes à la lib­erté d’expression et à la lib­erté d’étudier au sein du sys­tème uni­ver­si­taire et post bac Français. Cam­pus Vox a pour but d’exposer dans les uni­ver­sités tous les abus de la pen­sée unique et de la pres­sion idéologique. Notre équipe de jour­nal­istes tra­vaille avec des étu­di­ants et des pro­fesseurs et tient à pro­duire un con­tenu jour­nal­is­tique pré­cis et exigeant en présen­tant chaque infor­ma­tion avec objec­tiv­ité et rigueur ».

Internet et réseaux sociaux

Une stratégie qui paie sur inter­net et les réseaux soci­aux. Leur vidéo inti­t­ulée « Débat sur­réal­iste entre mil­i­tants d’ex­trême gauche et mem­bre de la Cocarde Étu­di­ante » rela­tant une dis­cus­sion en effet lunaire entre un mil­i­tant syn­di­cal­iste étu­di­ant com­mu­niste entouré de sa horde et un courageux étu­di­ant de la Cocarde, qua­si seul, atteignait les 15 000 vues sur YouTube en quelques jours. 2700 abon­nés sur Twit­ter en moins de deux mois, un joli tour de force.

« Nous sommes par­tis de notre expéri­ence per­son­nelle, quand nous étions étu­di­ants nous subis­sions aus­si les reven­di­ca­tions tyran­niques des minorités » racon­te Stanis­las, con­tribu­teur pour le site. La plate­forme a déjà relayé des infor­ma­tions sur des con­tenus de cours con­tro­ver­sés por­tant sur une « réponse à la xéno­pho­bie pop­u­laire », sur une assem­blée générale en non-mix­ité sex­uelle à l’université Paris VIII de Saint-Denis, et encore sur des faits de vio­lence attribuables à l’ac­tiviste Ansel Burgaud.

D’accès pour le moment entière­ment gra­tu­it et ne vivant que de dons, Cam­pus Vox est un média frag­ile qui doit encore faire ses preuves. L’actualité dans les facs, comme à Nan­terre où la vio­lence grandit, pour­rait lui don­ner l’occasion de prou­ver son utilité.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.