Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Actualité de l'Ojim | La liberté d’expression toujours en danger
La liberté d’expression toujours en danger

26 juin 2020

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Actualité de l'Ojim | La liberté d’expression toujours en danger

La liberté d’expression toujours en danger

La liberté d’expression toujours en danger

Madame, Monsieur, 
Vous recevez la newsletter de l’Observatoire du journalisme (Ojim) ou vous nous suivez régulièrement. Grâce à nos actions et à celles d’autres, grâce à votre soutien, la liberticide loi Avia vient d’être retoquée par le Conseil constitutionnel. Mais les menaces sur la liberté d’expression et la liberté d’opinion demeurent.

L’Observatoire du journalisme passe à l’offensive !

Après nos dossiers vidéo sur la men­ace des Sleep­ing giants et les puis­sants réseaux macro­nistes, vus plus de 250 000 fois, nous lançons un nou­veau pro­gramme de vidéos et de pod­casts sur les nou­velles cen­sures et les médias dom­i­nants inféodés au gouvernement.

Nous met­tons en chantier, en asso­ci­a­tion avec un édi­teur, cinq brochures ven­dues à petit prix (5 €) sur les influ­ences cachées des réseaux Soros, les manip­u­la­tions de l’émission Quo­ti­di­en de Yann Barthès ou la pro­pa­gande dis­simulée de la série à suc­cès Plus belle la vie alias Poubelle la vie. D’autres suivront.

Mais tout ceci a un coût !

Une vidéo ou un pod­cast de qual­ité revient à 500 €, nous en pro­je­tons dix soit 5 000 €. Une brochure coûte 2 000 €, nous en pro­je­tons cinq soit 10 000 €. Autant de moyens de con­tourn­er la cen­sure et de garder le lien avec les Français qui souhait­ent préserv­er leur lib­erté d’expression.

Nous avons besoin de 15 000 € pour lancer ce programme !

  • Pour chaque don vous avez droit à un reçu fis­cal de 66% du mon­tant donné.
  • Avec dix dons de 50 € nous finançons une vidéo ou un podcast.
  • Avec dix dons de 100 € nous finançons deux vidéos ou deux podcasts.
  • Avec dix dons de 200 € nous pou­vons lancer une brochure.
  • Chaque dona­teur recevra notre dossier exclusif sur George Soros, le financier du mondialisme.

Face au resser­re­ment des lib­ertés — de vos lib­ertés -, une voix cri­tique des médias de grand chemin est plus que jamais néces­saire. C’est ce rôle que joue l’Observatoire du jour­nal­isme (Ojim).

Donnez-nous les moyens de renforcer notre rôle de vigie et de protecteur de la liberté d’expression. Aidez-nous à défendre la liberté d’opinion.

Claude Chol­let
Prési­dent de l’Ojim

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.