Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Olivier Duhamel et l’inceste, plus dure sera la chute
Olivier Duhamel et l’inceste, plus dure sera la chute

5 janvier 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Olivier Duhamel et l’inceste, plus dure sera la chute

Olivier Duhamel et l’inceste, plus dure sera la chute

Olivier Duhamel et l’inceste, plus dure sera la chute

Qui n’a jamais entendu parler d’Olivier Duhamel ? Président de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, député européen (PS) de 1997 à 2004, conseiller du président du Conseil Constitutionnel, éditorialiste à succès, membre éminent du Siècle puis son président pendant l’année 2020. Et accusé d’un inceste sur son beau-fils de 13 ans.

Triste histoire de famille

N’accablons pas la famille, dans ce genre d’affaires c’est sou­vent l’omerta qui règne. Résumons sim­ple­ment. Tout se passe dans le petit monde de la gauche caviar, vivant dans l’entre-soi et dans les hon­neurs partagés, poli­tiques comme économiques. Camille et Vic­tor (le prénom du garçon a été changé) Kouch­n­er sont les enfants d’Évelyne Pisi­er et d’un pre­mier mariage de Bernard Kouch­n­er. Éve­lyne Pisi­er se remarie avec Olivi­er Duhamel qui devient le beau-père de Camille et Victor.

Camille Kouch­n­er pub­lie au Seuil début 2021 un livre La Famil­ia Grande où elle décrit l’ambiance de la famille recon­sti­tuée Pisier/Duhamel et des jumeaux Camille et Vic­tor. Tout le monde est de gauche, Éve­lyne Pisi­er aurait été la maîtresse de Fidel Cas­tro, on est libérés, fémin­istes, à la mode. C’est là qu’Olivier Duhamel aurait « vis­ité » le soir pen­dant deux ans son beau-fils. Pas­sons sur les détails.

Silence, silence, silence

Le plus ter­ri­ble ? « Tout le monde savait » écrit Camille Kouch­n­er. Tout le monde sans doute pas, mais une bonne par­tie de la gauche intel­lectuelle. Comme les trois petits singes, cha­cun se bouchait les yeux, les oreilles, la bouche, per­son­ne ne voulait rien voir, rien dire. Trop d’intérêts matériels et moraux en jeu, trop de sol­i­dar­ités poli­tiques et intel­lectuelles, trop de con­nivences dans un monde qui vit dans un mou­choir de poche, révéré, écouté, et bien rémunéré. Le monde d’une cer­taine poli­tique, celui de l’université, le monde des médias.

Olivi­er Duhamel offi­ci­ait il y encore quelques jours sur Europe 1 ou LCI. Olivi­er Duhamel qui fai­sait par­tie de ceux qui félic­i­taient Emmanuel Macron au bal la Rotonde le soir de sa vic­toire en avril 2017. Olivi­er Duhamel, mem­bre de la com­mis­sion de pilotage « Cul­ture et diver­sité » (sic) de son ami Marc Ladre­it de Lachar­rière. Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.